Meilleur sommelier de France 2016: voici ce qui fait un bon concours

Publié le par Jean Bernard

 © Jean Bernard / Fabrice Sommier est passé du statut de candidat à celui d'organisateur des concours de l'Union de la Sommellerie Française.

© Jean Bernard / Fabrice Sommier est passé du statut de candidat à celui d'organisateur des concours de l'Union de la Sommellerie Française.

Meilleur ouvrier de France en sommellerie, vainqueur du Master of Port, Fabrice Sommier est surtout chef sommelier du Restaurant Georges Blanc, à Vonnas. Il est également directeur des concours de l'Union de la Sommellerie Française, un poste qu'il occupe depuis fin 2012. Entouré d'une équipe qui est sans cesse à la recherche de nouveaux ateliers et de questions sans cesse plus pointues, il a organisé sa première épreuve en 2013, c'était le concours du Meilleur jeune sommelier de France - Trophée Duval-Leroy.

Depuis lors, il a géré tous les concours nationaux placés sous l'égide de l'UDSF (Meilleur jeune, Meilleur sommelier de France, Master of Port) ainsi que les épreuves de sélection qui permettent de déterminer quel candidat représentera la France lors d'une compétition internationale.

Dimanche 6 et lundi 7 novembre, il sera sur le pont, à Toulouse, où se déroulera la phase finale du 29e concours du Meilleur sommelier de France. Au micro de Bulles Gourmandes, il dévoile ce qui permet de réussir un grand concours et donc de sacrer un grand champion.

Commenter cet article