Au service de la formation, l'étonnante connexion entre Comté et Châteauneuf-du-Pape

Publié le par Jean Bernard

Les futurs sommeliers et les élèves de deuxième année CAP fromager, intervenants et enseignants réunis à l'issue de cette matinée riche en informations. (JB)

Les futurs sommeliers et les élèves de deuxième année CAP fromager, intervenants et enseignants réunis à l'issue de cette matinée riche en informations. (JB)

Photos JB
Photos JB
Photos JB
Photos JB
Photos JB
Photos JB
Photos JB
Photos JB
Photos JB
Photos JB
Photos JB
Photos JB
Photos JB
Photos JB

Photos JB

Entre le fromage Comté et les vins de Châteauneuf-du-Pape, les puristes des accords gourmands ont peut-être du mal à trouver une certaine logique. Mais la force de ces deux grandes appellations est d'aller bien au-delà des idées reçues afin de s'unir pour mieux se mettre au service de la formation. Celle des élèves de lycée professionnel se préparant au métier de sommelier ou bien de fromager.

La preuve en était donnée au lycée Georges-Frêche de Montpellier où Claire Perrot, ambassadrice du fromage produit en Jura - Franche-Comté, et Michel Blanc, directeur des projets et développement au sein du syndicat des vignerons, ont animé une rencontre-dégustation. Et si l'affaire demande aux étudiants de rester concentrés pendant toute une matinée, à l'arrivée, le duo d'animateurs est si bien rôdé que personne ne voit le temps passer.

De l'histoire de ces deux terroirs à la découverte des produits, ils savent créer une interaction avec les élèves et les professeurs qui se prennent eux aussi au jeu.

Après cette avalanche d'informations qui permettent de comprendre l'influence des terroirs dans l'expression de deux produits aussi différents, vient le temps d'expression des sens. Avec le visuel, l'olfactif et enfin le gustatif autour de cinq fromages de saison de production et d'affinage différents. Côté vins, si les blancs s'affirment plus naturellement complices du Comté, chacun peut aussi constater que le Châteauneuf-du-Pape rouge offre aussi une agréable réponse.

Habitués à parcourir la France des lycées, les deux complices auront de nouvelles occasions de porter une parole originale auprès de ceux qui dans quelques mois feront de ces connaissances fraîchement acquises les atouts de leur quotidien professionnel.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article