Sommellerie UDSF : passation de pouvoir entre Ventoux et Canigou

Publié le par Jean Bernard

Georges Gracia et Philippe Nusswitz au pied des arènes de Nîmes pour une symbolique passation de pouvoir. (JB)

Georges Gracia et Philippe Nusswitz au pied des arènes de Nîmes pour une symbolique passation de pouvoir. (JB)

Les membres du conseil d'administration qui ont élu le nouveau président et son bureau. (JB)

Les membres du conseil d'administration qui ont élu le nouveau président et son bureau. (JB)

Deux mois après avoir fait de Nîmes la capitale de la sommellerie dans le cadre de l'assemblée générale de l'Union de la sommellerie française, le conseil d'administration de l'association régionale s'est réuni à nouveau au pied des arènes. Il s'agissait en ce samedi 29 janvier d'entériner le résultat du vote réalisé quelques jours plus tôt, d'élire un nouveau président et de découvrir l'équipe qui va l'accompagner pendant trois ans.

En effet, après avoir bouclé deux mandats à la tête de l'association des sommeliers du Languedoc-Roussillon - Vallée du Rhône sud (région qui s'étend du Vaucluse aux Pyrénées-Orientales), Philippe Nusswitz ne pouvait se représenter. Fort d'un bilan qui a vu notamment son équipe apporter son expérience au Challenge Sud de France de la sommellerie, puis créer le Trophée des jeunes sommeliers de Châteauneuf-du-Pape, il s'est retiré avec les félicitations du jury, si j'ose dire.

Nouveau concours en Minervois

Son successeur, pour la première fois depuis la naissance de cette entité régionale, sera Audois. Limouxin, Georges Gracia qui a débuté son parcours professionnel aux côtés d'Alain Chapel puis de le poursuivre avec Michel Guérard avant de mener pendant 21 ans une sorte de vie de château à l'Hôtel de la Cité à Carcassonne, a été élu à l'unanimité. A ses côtés le secrétaire général sera Michael Villechenoux (adjoint Thibaut Seignon) alors que Thierry Escoffier poursuivra sa mission de trésorier (adjoint Jean-François Cohier).

Si la volonté du nouveau président est de se rapprocher des jeunes en formation ou déjà en poste ainsi que des vignerons, il va également apporter son soutien à la naissance d'un nouveau concours en partenariat avec le syndicat du Cru Minervois. Issus de trois catégories (sommeliers professionnels, étudiants sommeliers et amateurs éclairés) disputeront la sélection en avril prochain, la finale étant prévue lors du festival Tastes en Minervois au début de l'automne.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article