Meilleur jeune sommelier de France : voici Aude Charrol, elle sera l'une des onze demi-finalistes

Publié le par Jean Bernard

Aude Charrol (Photo JB)

Aude Charrol (Photo JB)

Dimanche 28 mars, le lycée professionnel Georges-Baptiste de Canteleu, près de Rouen, devrait accueillir la demi-finale du concours du Meilleur jeune sommelier de France organisée par l'Union de la Sommellerie Française. Après une première sélection qui réunissait 122 candidats à travers la France, les onze plus performants ont été retenus pour poursuivre l'aventure.

Je vous propose de tous les découvrir par ordre alphabétique. Aujourd'hui voici Aude Charrol, sommelière au Château de la Gaude *, à Aix-en-Provence

"Ma présence parmi les demi-finalistes est essentiellement due à la persévérance et à la patience de mon professeur de sommellerie, Yvon Gary, qui m'a recrutée à Nice, qui m'a faite venir à Marseille et qui n'a jamais douté de moi. Et cette confiance en moi a été la raison de l'inscription à ce concours. Je voulais le faire en remerciement à mon professeur et à la ville de Marseille qui m'a accueillie. Et même s'il y a bien d'autres raisons, c'était la motivation la plus importante..." Avec beaucoup de sensibilité, Aude Charrol évoque l'approche psychologique de son engagement dans cette épreuve.

Un concours qui constitue une première pour elle. En effet, alors même qu'elle avait remporté la sélection organisée au lycée Bonneveine de Marseille pour désigner son représentant au Trophée Chapoutier, la crise sanitaire a conduit à son annulation pure et simple au printemps 2020. Un rendez-vous manqué effacé cette année grâce au Meilleur jeune sommelier de France dont elle sera la benjamine.

Avant de rejoindre Marseille et sa mention complémentaire, Aude a d'abord acquis les bases des métiers de l'hôtellerie et de la restauration au lycée professionnel Paul-Augier de Nice. Bac technologique puis BTS ont donné du relief au CV de la passion pour la musique se partage entre les touches d'un piano et les cordes d'une contrebasse.

Sitôt diplômée, sitôt embauchée

La spécialisation a donc pris forme au pied de Notre Dame de la Garde au cours d'une année scolaire tourmentée. Pour la jeune femme, elle avait débuté en septembre 2019 dans les vignes du Château Henri-Bonnaud, sur les terres de l'AOC Palette. Un stage dans un décor très éloigné de ceux effectué au cours de la première phase de sa formation : un été au restaurant étoilé Les Terraillers à Biot, un autre au Métropole à Monaco. Mais ces premières semaines sont déterminantes.

Confortée dans son choix, Aude Charrol a validé sa mention complémentaire et sitôt son diplôme en poche, elle a rejoint le superbe Château de la Gaude, dans la campagne aixoise. Un hôtel cinq étoiles, un restaurant gastronomique étoilé, une brasserie et un domaine viticole y sont réunis et offrent à la jeune sommelière l'opportunité d'étoffer rapidement son expérience.

A suivre...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article