Meilleur jeune sommelier de France : Logan Guignot-Trufley, sera l'un des onze demi-finalistes

Publié le par Jean Bernard

Logan Guignot-Trufley (JB).

Logan Guignot-Trufley (JB).

Revivez la finale de Logan lors du concours du Meilleur élève sommelier.

Dimanche 28 mars, le lycée professionnel Georges-Baptiste de Canteleu, près de Rouen, devrait accueillir la demi-finale du concours du Meilleur jeune sommelier de France organisée par l'Union de la Sommellerie Française. Après une première sélection qui réunissait 122 candidats à travers la France, les onze plus performants ont été retenus pour poursuivre l'aventure.

Je vous propose de tous les découvrir par ordre alphabétique. Aujourd'hui voici Logan Guignot-Trufley, sommelier à La villa René-Lalique **, à Wingen-sur-Moder en Alsace.

"J’apprécie la dynamique qu’imposent les concours à la fois dans l’entretien constant d’une culture professionnelle et le travail sur soi primordial qu'ils imposent. Cela permet de maintenir une bonne rigueur de travail, surtout en cette période difficile pour le monde la restauration. Après plusieurs essais dans d’autres concours de sommellerie, j’ai décidé de me lancer dans l’aventure MJSF, un défi toujours très enrichissant qui m’attire depuis quelques temps." Une étape qui, a minima, le rendra sans doute beaucoup plus fort lorsque viendra l'heure de disputer la finale nationale des Olympiades des métiers à laquelle, qualifié depuis de longs mois déjà, il attend désormais de pouvoir se présenter.

Mais avant d'évoquer ce futur, penchons-nous d'abord sur l'histoire de sommelier qui aura 24 ans en juillet prochain. Sa formation (Bac techno, BTS, mention complémentaire) a eu pour décor le lycée hôtelier de La Rochelle. Un parcours sans encombres marqué justement par la participation à de multiples concours récompensés par une sorte d'abonnement aux places sur le podium final. Second du Trophée Thonon-Chateldon (2015) puis du Trophée des terroirs du Sud-Ouest (2018), il prend également la troisième place du Trophée du meilleur élève sommelier des Gastronomades (2017) et lors du célèbre trophée Chapoutier (2018). Il se fait même remarquer en Irlande lors d'une épreuve associant cuisine et service.

Bien entouré en Alsace

Avec sa discrétion et son éternel sourire, il a également accumulé les expériences en entreprises. Passant de la cuisine du Château Grand Barrail, à Saint-Emilion, aux salles du prestigieux Bristol, à Paris. Dans le vignoble, Logan a fait étape dans un domaine de la Vienne (Ampelidae) puis sur les terroirs de Fronton (Le Roc).

Depuis juin 2018, c'est sur la célèbre route des vins alsacienne que l'on peut le plus facilement le croiser. En effet, dès la fin de la mention complémentaire il a intégré l'équipe du restaurant deux étoiles animé par le chef Jean-Georges Klein. La Villa René Lalique lui permet d'arpenter au quotidien l'une des plus belles caves de France (https://www.terredevins.com/actualites/dans-la-cave-magique-de-la-villa-lalique).

Il a également la chance d'être le complice de Romain Iltis et Hervé Schmitt. Deux sommeliers qui peuvent sans doute l'aider dans sa préparation tant ils ont eu, eux-mêmes, l'occasion de disputer des concours...

A suivre...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article