Certification ASI : l'UDSF aide financièrement les candidats, profitez-en avant le 21 février !

Publié le par Jean Bernard

Médaille d'or en 2018, Eric Goettelmann organise la Certification en France depuis 2020. (JB)

Médaille d'or en 2018, Eric Goettelmann organise la Certification en France depuis 2020. (JB)

C'est une première à l'échelle internationale. Afin d'aider les candidats tricolores désireux de se présenter à l'examen de Certification de l'Association de la Sommellerie Internationale, l'UDSF a décidé de prendre en charge une part importante des frais d'inscriptions. Ainsi, au lieu de débourser 400 euros, la somme versée par chaque participant sera réduite à 250 euros. "Cette volonté nationale intervient dans une période où nous sommes particulièrement attachés à être solidaire de notre profession, conscient des sacrifices de toutes et tous", souligne l'Union de la Sommellerie Française.

Une somme encore importante mais justifiée par les frais d'organisation puis de correction de cet examen qui prend chaque année un peu plus d'importance dans le monde. Malheureusement pour l'Union de la Sommellerie Française les choses sont un peu plus compliquées, les candidats se faisant rares malgré tous les efforts consentis.

En charge de l'organisation des épreuves en France depuis 2020, Eric Goettelmann, titulaire de la Certification Or depuis 2018 et également Un des meilleurs ouvriers de France, avait accueilli l'an passé deux candidats dont l'un venu de Suisse où l'examen avait été annulé faute d'un nombre suffisant de participants. Cette année, toujours à Lyon dans les locaux de l'Institut Paul Bocuse, Eric Goettelmann espère mobiliser son jury pour un nombre un peu plus conséquent d'inscrits.

Des inscriptions qui sont enregistrées via le lien suivant : https://www.sommelier-france.org/inscription-a-examen-asi

Les sommeliers étrangers en poste en France peuvent s'inscrire

Si les candidats français sont (enfin) espérés en nombre le 9 mars prochain dans la périphérie lyonnaise, les sommeliers étrangers exerçant leur métier dans l'hexagone pourront également les rejoindre pour participer aux épreuves théoriques et pratiques.

A noter que l'examen se déroule le même jour dans tous les pays ayant enregistré des inscriptions, ce qui fait de ce concours placé sous la responsabilité de Giuseppe Vaccarini, l'Italien sacré Meilleur sommelier du monde en 1978, un événement professionnel unique.

Comme le rappelle l'ASI sur son site, "Créé en 2012, le Diplôme ASI vise à soutenir le développement professionnel des sommeliers, en conformité avec les règlements de l’ASI et la vaste gamme de connaissances théoriques et de compétences pratiques qui y sont énoncées. Offert en français, en anglais et en espagnol (les langues officielles de l’ASI), les examens uniformes annuels, proposés le même jour par toutes les associations nationales participantes, comprennent questionnaires écrits, dégustations à l’aveugle, essais, épreuves de service et présentations orales.

Le diplôme vise également à encourager l’engagement des membres de l’ASI, hors des concours de sommellerie, tout en complétant la formation professionnelle et la participation active au sein des associations membres et de l’ASI. Il offre également l’occasion de mettre en valeur l’ASI dans les médias internationaux, tout en renforçant le rôle de l’association dans la croissance de la profession à l’échelle mondiale."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article