Sommellerie : suivez Ségolène Hasselvander dans les vignes de Muscadet Sèvre et Maine

Publié le par Jean Bernard

Le métier de sommelier s'accorde de plus en plus au féminin sous l'impulsion d'une jeune génération qui a osé prendre des virages brusques à l'issue d'une première phase d'études qui n'avait absolument rien à voir avec le monde de la restauration en général et du vin en particulier.

La Vendéenne Ségolène Hasselvander, compatriote de David Biraud, semblait bien décidée à avoir les pieds dans la terre lorsqu'elle a opté pour un Bac sciences et technologies de l'agronomie et du vivant. Et plus encore lorsqu'elle a poursuivi par un BTS viticulture-oenologie et enfin une licence professionnelle Productions viticoles intégrées et enjeux environnementaux... Mais sa soif de formation n'était pas encore comblée et c'est au lycée hôtelier de La Rochelle, notamment aux côtés de Véronique et Christophe Martin, qu'elle a définitivement acté le choix de devenir sommelière.

Une année de mention complémentaire qui lui a permis de s'illustrer avec une place de finaliste lors du Trophée des terroirs du sud-ouest. Elle a pu également effectuer un stage à Cognac au sein du prestigieux Chais Monnet avant de décrocher un premier poste saisonnier au restaurant La Cascade à Clisson. Un établissement qu'elle a retrouvé en février et qu'elle quittera le 31 août prochain.

En attendant, elle nous invite à la découverte du Muscadet Sèvre et Maine du domaine Du grand air.

Bonne dégustation !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article