Sommellerie : Arnaud Louessard, Breton confiné à Rennes, présente un vin à l'accent du Sud

Publié le par Jean Bernard

Et un Breton, un ! Confiné à Rennes où il a rejoint le restaurant "La fontaine aux perles" il y a plus d'un an, Arnaud Louessard confirme la qualité du filon régional. Toutefois, s'il a enchaîné toute la première phase de sa formation dans l'Ouest c'est dans la Capitale qu'il s'est spécialisé vers le métier de sommelier.

Ses études ont débuté à Saint-Méen-le-Grand (Bac pro hôtellerie-Restauration) avant de se poursuivre à Quimper (BTS option arts culinaires, arts de la table et du service) et de se conclure, pour cette première phase, à Angers avec une licence professionnelle métiers des arts culinaires et des arts de la table. Solidement diplômé il a rejoint l'INHAC Ferrandi, dans le Val d'Oise, pour se lancer dans la mention complémentaire sommellerie dans le cadre de l'alternance. Un choix qui lui a permis de pousser la porte du "Bistrot du sommelier" de Philippe Faure-Brac en tant qu'apprenti d'abord puis comme salarié. Une étape essentielle qui a duré trois ans.

Meilleur apprenti de France

Arnaud Louessard a également profité de son séjour chez Ferrandi pour découvrir les concours professionnels. Sélectionné pour la finale et ensuite lauréat du concours du Meilleur apprenti de France, il a également remporté le Trophée Muriel-Lafourcade lors du concours du Meilleur élève sommelier en vins et spiritueux de France - Trophée Chapoutier. Enfin, en 2017, il s'est hissé en demi-finale du Meilleur jeune sommelier de France - Trophée Duval-Leroy.

Aujourd'hui, revenu dans sa région d'origine, il partage avec nous son intérêt pour un vin blanc produit dans le Gard, entre Rhône et Pont du Gard justement.

Bonne dégustation !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Merci Arnaud pour ce court moment de suggestions avec ce vent blanc ensoleillé. Les plats imaginés ou mentionnés appellent le Printemps dans nos assiettes, en espérant que nous puissions tous manger bientôt dans des restaurants pour se régaler du travail des chefs et de leur équipe. Bravo
Répondre