Meilleur sommelier du monde 2019 Début de concours sans surprise

Publié le par Jean Bernard

Pour les soixante six candidats, la première étape de la sélection est terminée. (Photo JB)

Pour les soixante six candidats, la première étape de la sélection est terminée. (Photo JB)

Photos Jean Bernard
Photos Jean Bernard
Photos Jean Bernard
Photos Jean Bernard
Photos Jean Bernard
Photos Jean Bernard
Photos Jean Bernard
Photos Jean Bernard
Photos Jean Bernard
Photos Jean Bernard
Photos Jean Bernard
Photos Jean Bernard
Photos Jean Bernard
Photos Jean Bernard
Photos Jean Bernard
Photos Jean Bernard
Photos Jean Bernard
Photos Jean Bernard
Photos Jean Bernard
Photos Jean Bernard
Photos Jean Bernard

Photos Jean Bernard

Deux verres de verre de vin, trois verres noirs pour les spiritueux et 18 minutes, en tout, pour se livrer à une dégustation complète et ensuite à une identification : les premières épreuves du 16e concours ASI du Meilleur sommelier du monde ont débuté de manière très classique pour les soixante six candidats.

Libres de choisir leur place, certains en fonction de la lumière, d'autres par rapport à la soufflerie du chauffage, ils ont débuté cette épreuve une fois qu'appareils photos, caméras et autres smartphones ont disparu de la salle.

Puis après une courte pause le questionnaire était distribué. Un pavé de 23 pages à négocier en une heure. Et puis c'était tout pour ce premier jour. Mardi matin, tous seront confrontés à la partie technique de la sélection et dans la soirée on connaîtra les noms des demi-finalistes...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article