Rabelais des jeunes talents 2018 : l'apprentissage mis à l'honneur

Publié le par Jean Bernard

Muriel Penicaud, ministre du Travail, a marqué son attachement à l'apprentissage en visitant l'école hôtelière d'Avignon quelques jours après la rentrée scolaire. (Photos Jean Bernard)
Muriel Penicaud, ministre du Travail, a marqué son attachement à l'apprentissage en visitant l'école hôtelière d'Avignon quelques jours après la rentrée scolaire. (Photos Jean Bernard)
Muriel Penicaud, ministre du Travail, a marqué son attachement à l'apprentissage en visitant l'école hôtelière d'Avignon quelques jours après la rentrée scolaire. (Photos Jean Bernard)
Muriel Penicaud, ministre du Travail, a marqué son attachement à l'apprentissage en visitant l'école hôtelière d'Avignon quelques jours après la rentrée scolaire. (Photos Jean Bernard)
Muriel Penicaud, ministre du Travail, a marqué son attachement à l'apprentissage en visitant l'école hôtelière d'Avignon quelques jours après la rentrée scolaire. (Photos Jean Bernard)
Muriel Penicaud, ministre du Travail, a marqué son attachement à l'apprentissage en visitant l'école hôtelière d'Avignon quelques jours après la rentrée scolaire. (Photos Jean Bernard)
Muriel Penicaud, ministre du Travail, a marqué son attachement à l'apprentissage en visitant l'école hôtelière d'Avignon quelques jours après la rentrée scolaire. (Photos Jean Bernard)

Muriel Penicaud, ministre du Travail, a marqué son attachement à l'apprentissage en visitant l'école hôtelière d'Avignon quelques jours après la rentrée scolaire. (Photos Jean Bernard)

Le 12 novembre prochain, la confédération Générale des l’Alimentation en Détail (CGAD) récompensera, au Grand Rex de Paris, 33 lauréats (de 17 à 26 ans) qui se sont distingués dans leurs métiers respectifs : boucher, boulanger, charcutier-traiteur, chocolatier, épicier, caviste, détaillant en produits bio, crémier-fromager, glacier, pâtissier, poissonnier, primeur et restaurateur.
Depuis 2012, les Rabelais des Jeunes Talents mettent à l’honneur des jeunes des métiers de l’alimentation. Ces derniers sont reconnus par leurs pairs pour leur talent, leur créativité, leur esprit d’entreprendre et leur motivation. Ils font partie des meilleurs jeunes français dans leurs métiers. « Il faut redorer l’image de l’apprentissage, et plus largement de la formation par alternance insiste Joël Mauvigney, Président de la CGAD. À l’image des 33 lauréats des Rabelais 2018 et de tous les autres (récompensés ces six dernières années), l’apprentissage est une voie d’excellence. Les Rabelais des Jeunes Talents permettent de le démontrer. »
Muriel Pénicaud, ministre du Travail, qui a fait de l’apprentissage de fer de lance de sa réforme de la formation, participera à cette cérémonie.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article