Champagne Tarlant : les coups de cœur d'un sommelier-formateur

Publié le par Jean Bernard

Benoît Tarlant au coeur de ses vignes qui dominent la vallée de la Marne. (Photo JB)

Benoît Tarlant au coeur de ses vignes qui dominent la vallée de la Marne. (Photo JB)

Frédéric Devautour est tombé sous le charme des vins de Champagne produit par la famille Tarlant.

Frédéric Devautour est tombé sous le charme des vins de Champagne produit par la famille Tarlant.

Photos Jean Bernard
Photos Jean Bernard
Photos Jean Bernard
Photos Jean Bernard
Photos Jean Bernard
Photos Jean Bernard

Photos Jean Bernard

Frédéric Devautour est sommelier-formateur au lycée hôtelier Lycée Saint-Joseph l'Amandier en Charente. Il partage ici l'une de ses découvertes champenoises.

« La famille Tarlant débute la culture de la vigne en 1687 et c’est resté une propriété familiale depuis tous ces siècles. Aujourd’hui les enfants, Mélanie (au commerce et à la communication) et Benoît (à la vinification), prennent la suite de leurs parents. Ils constituent la 12e génération. Leur domaine de 14 ha se situe au cœur de la vallée de la Marne sur la commune d’Oeuilly. Il est installé sur un superbe site panoramique et divisé en 55 parcelles avec comme encépagement, les traditionnels pinot noir, meunier et chardonnay, et, plus original, les cépages pinot blanc, arbane et petit meslier.

Réunis, ils donneront naissance à la cuvée ''BAM'' (B pour pinot blanc, A pour arbane et M pour petit meslier). Autre originalité, la cuvée ''La Vigne d’Antan'', 100% chardonnay non greffé (pré-phylloxérique). Pour respecter au maximum les raisins ils utilisent des pressoirs de dernière génération (Coquart).

L’élevage des vins se fait en cuves ou en barriques en fonction des cuvées et les vins de réserves sont eux toujours vieillis en barriques. Quelle que soit la cuvée, ces Champagnes conservent toujours une grande fraîcheur du fait d’un dosage léger (de 0 à 6 grammes). »

Des cuvées et des accords

Brut nature

1/3 chardonnay, 1/3 meunier et 1/3 pinot noir. Base 2008 plus vins de réserves. L’assemblage est élevé en cuves et en fûts. Mise en bouteille en mai 2009 et dégorgé en juillet 2016. Non dosé.

Le style de cette cuvée non dosée offre un Champagne nerveux, tendu, avec une finale minérale et saline, s’accordera naturellement avec le goût iodé de l’huître en particulier de Marennes N°3.

La Matinale millésime 2003

Millésime 2003. 45% pinot noir, 28% chardonnay et 27% meunier. La première fermentation est effectuée en fûts de chêne. Pas de fermentation malolactique. Mise en bouteille en mai 2004 et dégorgé en octobre 2015. Non dosé.

Ce champagne, puissant et épicé trouverait un bal accord avec un foie gras de canard poêlé et tuile épicée. D’un côté le caractère vineux de ce cette cuvée donne le change à la texture du foie gras juste poêlé, et de l’autre ses arômes épicés accompagnent la tuile.

Cuvée Louis
50% chardonnay et 50% pinot noir. Base 2000 plus vins de réserves (1996, 1997, 1998, 1999). Vinification en fûts de chêne avec bâtonnage, sans fermentation malolactique. Mise en bouteille en mai 2001 et dégorgé en 2016. Non dosé.

Pour ce champagne complexe, puissance et généreux j'opte pour un tartare de Saint-Jacques truffé. La finesse de la bulle vient se fondre avec la délicatesse de la Saint-Jacques et les notes d’évolution de ce Champagne soutiennent parfaitement la puissance de la truffe.


Champagne Tarlant
51480 Oeuilly
+33 (0)3 26 58 30 60

 

 

Publié dans VIN, Sommellerie, Champagne, Tarlant

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

champagne 07/01/2019 16:17

merci pour tous ces conseils sur le champagne