MOF sommelier 2018 : les finalistes sont attendus en Provence

Publié le par Jean Bernard

Les neuf finalistes réunis par ordre alphabétique. (Photos JB)

Les neuf finalistes réunis par ordre alphabétique. (Photos JB)

Après Strabourg en 2000 (quatre lauréats), Toulouse en 2004 (3 lauréats), Evian en 2007 (3 lauréats), Paris en 2011 (quatre lauréats) et Ecully en 2015 (quatre lauréats), le finale du concours Un des meilleurs ouvriers de France classe sommellerie aura pour cadre la Provence dimanche 30 septembre et lundi 1er octobre.

Les neuf finalistes sont attendus dans l'après-midi au Château de Fonscolombe et se frotteront aussitôt aux premières épreuves imaginées par le comité technique placé sous la responsabilité de deux Meilleurs sommeliers du monde, Philippe Faure-Brac et Serge Dubs.

Parmi les faits marquants on peut noter pour la première fois la présence d'une sommelière à ce niveau, la qualification de trois professionnels exerçant à l'étranger sans oublier que deux de ces finalistes ont déjà remporté le titre de Meilleur jeune sommelier de France et que trois disputeront la finale du Meilleur sommelier de France le 11 novembre prochain.

Florian Balzeau (Le Gindreau, Saint-Médard),

Jonathan Bauer-Monneret (Maison Bos, Toronto, Canada),

Camille Gariglio (Hôtel de Ville de Crissier, Suisse),

Eric Goettelmann (Relais Bernard Loiseau, Saulieu),

Jean-Baptiste Klein (La table d'Olivier Nasti, Kaysersberg),

Pascaline Lepeltier (Racines, New-York, Etats-Unis),

Florent Martin (Le Cinq à l'Hôtel George V, Paris),

Nicolas Vialettes (Taillevent, Paris),

Pierre Vila-Palleja (Le Petit Sommelier, Paris).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Eglantine lilas 02/10/2018 11:40

et dire que nous nous sommes posés la question lors d'un brunch ce dimanche à Fonscolombe sans oser nous approcher :-) le beau temps était de la partie dans un décor qui mérite amplement d'avoir reçu ces meilleurs ouvriers....sommeliers de France ...