Deux titres et une fête : le très bel été de la sommellerie bretonne

Publié le par Jean Bernard

Autour de Quentin Vauléon, vainqueur, et Marion Le Pen (demi-finaliste) la délégation bretonne présente à Paris pour la finale du concours du Meilleur jeune sommelier de France - Trophée Duval-Leroy. Photo J.B.

Autour de Quentin Vauléon, vainqueur, et Marion Le Pen (demi-finaliste) la délégation bretonne présente à Paris pour la finale du concours du Meilleur jeune sommelier de France - Trophée Duval-Leroy. Photo J.B.

La sommellerie bretonne est à la fête cette année, et pas seulement cet été alors même que deux des siens viennent de s'illustrer en concours. A commencer par Quentin Vauléon (découvrez son interview en vidéo grâce au lien ci-dessous), le sommelier installé à Paris où il travaille au Pavillon Ledoyen, table triplement étoilée sur les Champs Elysées. Originaire de Pacé, dans l'agglomération rennaise, il a remporté le titre de Meilleur jeune sommelier de France en s'imposant en finale du Trophée Duval-Leroy. Une phase finale à laquelle participait également Marion Le Pen, autre bretonne qui travaille dans la Capitale. Elle est en effet sommelière du restaurant Il Vino d'Enrico Bernardo, le Meilleur sommelier du monde 2004.

Tout comme Quentin, son cadet de trois ans, Mikaël Grou a suivi sa formation au lycée hôtelier de Dinard. Et tout comme lui, c'est à Paris qu'il a trouvé le décor où exprimer sa passion et sa curiosité. Au George V pendant près de sept ans avant d'accompagner la naissance du restaurant A mère, il a décidé de changer d'horizon. Et celui qui a grandi à Noyal-sous-Bazouges  est parti en Australie, il y a un an. Un séjour qui vient de s'achever et l'a vu travailler à Melbourne puis à Noosa. Onze mois sur place qui lui ont permis de remporter le titre de Meilleur jeune sommelier d'Australie dans le cadre du concours de la Chaîne des rôtisseurs dont il disputera le finale international dans un mois à Budapest.

Deux jours en fête en octobre

Quentin et Mikaël pourraient d'ailleurs être les vedettes de la Fête de la Sommellerie dont la deuxième édition se déroulera en Bretagne les 1 et 2 octobre. L'association régionale présidée par Huguette Lefranc a décidé de relever le défi et de succéder aux sommeliers de Champagne Ardenne qui avaient été les premiers, en 2016, à mettre sur pied un tel événement. On peut d'ailleurs s'inscrire via la site de l'Union de la Sommellerie Française (lien ci-dessous).

Enfin, et ce fut le premier événement marquant pour la Bretagne cette année, on peut également rappeler que Jérôme Cariou, propriétaire du Bistro de la tour, à Quimperlé, a remporté le concours Le tour des cartes organisé par Terre de Vins dans la catégorie Brasserie, Bistrot, Restaurant bistronomique. Et ceux qui côtoient l'UDSF depuis quelques années n'ont pas oublié que Bernard Cariou, son papa, fut en son temps président de l'association régionale des sommeliers.

Mikaël Grou (à droite) et Scott Estrich, un sommelier australien qui a notamment été édutiant à Rennes.

Mikaël Grou (à droite) et Scott Estrich, un sommelier australien qui a notamment été édutiant à Rennes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article