Sommellerie : en 2017, deux concours et la sélection des MOF

Publié le par Jean Bernard

Denis Verneau (Master of Port 2015) et Pierre Jacob (Meilleur jeune sommelier de France 2015) connaîtront le nom de leurs successeurs en 2017.  © Jean Bernard

Denis Verneau (Master of Port 2015) et Pierre Jacob (Meilleur jeune sommelier de France 2015) connaîtront le nom de leurs successeurs en 2017. © Jean Bernard

Pour les sommeliers français, 2017 qui pointe déjà le bout de son nez sera une année chargée en termes de concours. Deux épreuves sont au menu auxquelles il faut ajouter la sélection des candidats au titre de "Un des meilleurs ouvriers de France".

Les jeunes sur le pont le 30 janvier

Les inscriptions pour le Trophée Duval-Leroy - concours du Meilleur jeune sommelier de France 2017 sont ouvertes afin de désigner le successeur de Pierre Jacob (Le clos des sources à Thannenkirch), qui avait remporté le titre en juin 2015, à Bordeaux dans le cadre de Vinexpo.

Le bulletin d'inscription est à télécharger ci-dessous ou sur le site de l'UDSF et à renvoyer, uniquement par courrier, avant le 31 décembre 2016, à l'adresse suivante : Union de la sommellerie française MJSF 2017, Fabrice Sommier, 628 rue Treyve Badry, 01290 Grièges

La sélection nationale aura lieu le lundi 30 janvier 2017 dans 18 centres répartis dans toute la France. A cette occasion, douze candidats seront sélectionnés pour participer à la demi-finale, organisée à Paris le 25 juin et qui permettra de désigner les quatre finalistes, la finale étant organisée le lendemain, lundi 26 juin. Les épreuves de la sélection nationale sont théoriques et pratiques : un questionnaire sur l'œnologie, les connaissances viti-vinicoles, le métier de sommelier, la législation française et européenne d'une part, une dégustation commentée de vins d'autre part.

Le concours est ouvert aux jeunes gens, hommes et femmes de nationalité française âgés de 26 ans maximum à la date de la finale du concours (26 juin 2017), qu'ils soient sommeliers professionnels, commis sommeliers, maîtres d'hôtel ou serveurs faisant office de sommelier, élèves d'établissements enseignant l'œnologie ou la sommellerie.

Le 15 mai, place au Master of Port

Le 15 mai (et non le 6 février comme initialement prévu), les spécialistes des vins de Porto seront réunis à Paris pour la première phase du Master of Port. Il s'agira alors de tester les connaissances de chacun et de déterminer quels seront les sommeliers retenus pour disputer les phase finales du Master of Port. La demi-finale, toujours dans la capitale, sera organisée le dimanche 15 octobre et la finale le lendemain. On connaîtra alors le nom du successeur de Denis Verneau (La Mère Brazier, à Lyon). Un 17e lauréat qui ajoutera son nom à la liste des gagnants dont le plus prestigieux n'est autre que Serge Dubs, le Meilleur sommelier du monde 1989.

Au programme de cette sélection, un questionnaire portant sur la connaissance du Porto sera soumis aux candidats, qui doivent être sommeliers de formation, et remplir obligatoirement les conditions suivantes : être âgés de plus de 18 ans, exercer depuis au moins deux ans, dans un établissement ouvert au public, l’une des professions suivantes (Sommelier, Maître d’hôtel, Chef de rang, Restaurateur ou Caviste. Toutefois, les présidents des associations régionales de l'UDSF peuvent, s’ils le souhaitent, faire participer aux sélections des élèves ou apprentis préparant une Mention complémentaire sommellerie, et/ou un Brevet professionnel.

Ci-dessous le lien vers le site du Master of Port afin de s'inscrire.

MOF : on peut encore s'inscrire

Ouvertes depuis le 24 octobre dernier, les inscriptions pour la 26e édition du concours Un des meilleurs ouvriers de France se poursuivront jusqu'au 30 mars prochain. Ce concours est ouvert aux sommeliers depuis 2000 et en 2018, à l'issue de la finale, sera donc connue la sixième promotion. En 2015, Romain Iltis, Pascal Paulze, Philippe Troussard et Denis Verneau avaient obtenu ce diplôme.

Pour rappel, voici les grandes lignes de cette épreuves, telles qu'elles sont présentées sur le site du COET.

Les épreuves de l’examen dénommé « concours un des meilleurs ouvriers de France » conduisent à l’attribution d’un diplôme d’État délivré par le ministère de l’Éducation nationale, classé au niveau III (équivalence BTS, DUT).

Participation : Peut se présenter toute personne âgée de 23 ans minimum au 30 mars 2017 (date de clôture des inscriptions) ou toute équipe composée de membres répondant à ce critère, possédant des capacités complémentaires de haut niveau et pouvant justifier de leur participation à la réalisation de l’œuvre

Inscription : Les inscriptions ne sont enregistrées qu’après réception par le COET-MOF du droit d’inscription de 100 euros, via le paiement en ligne mis à disposition à la fin de l'inscription ci-dessous. Un avis de réception et le numéro de candidat sont adressés en retour.

Le détail des classes et options ouvertes pour le concours sont consultables sur le site internet.

Déroulement général du concours :  Jusqu'au 30 mars 2017 : inscriptions au concours "Un des Meilleurs Ouvriers de France".
Mai 2017 : début des épreuves qualificatives pour les classes concernées.
2018 : épreuves finales et évaluations des œuvres des candidats ayant été qualifiés.
2019 : cérémonie de remise des médailles.

Ci-dessous le lien vers le site d'inscription en ligne.

 

 

Bulletin d'inscription au MJSF

Commenter cet article