Meilleur sommelier de France 2016 A la rencontre de Maxime Brunet

Publié le par Jean Bernard

 © Jean Bernard

© Jean Bernard

Maxime BRUNET (Hostellerie du Chapeau Rouge – Restaurant William Frachot, Dijon) disputera le 6 novembre 2016, la demi-finale du concours du Meilleur sommelier de France. L'occasion de mieux le connaître.

Il y a à peine une semaine, Maxime Brunet se frottait à son premier concours international (Coupe Castel du jeune sommelier d'Europe) avec le même naturel qu'il affiche en compétition depuis huit ans même si celle-ci, intégralement disputée en anglais et portant sur la connaissance des vignobles du monde s'est avérée complexe pour lui. Qu'importe, il aime la compétition.

Ainsi, dès 2008, il s'engageait dans le concours Chapoutier du Meilleur élève sommelier en vins de France et depuis, il est toujours sur la ligne de départ des épreuves organisées par l'Union de la Sommellerie Française. Après une première présence en phase finale en 2011, il a inscrit son nom au palmarès du concours du Meilleur jeune sommelier de France – Trophée Duval-Leroy 2013.

Il s'est également déjà frotté à la catégorie supérieure, participant aux phases finales du Meilleur sommelier de France en 2012 à Marseille et en 2014 à Beaune et peut-être a-t-il profité alors de son statut de spectateur des deux finales pour emmagasiner les informations qui pourraient faire la différence cette année...

Originaire de Saône-et-Loire, il a commencé son parcours professionnel à Saulieu, chez Bernard Loiseau, avant de le poursuivre au restaurant Lameloise et de faire une incursion sur la Côte d'Azur au restaurant L'Oasis des frères Raimbault. Aujourd'hui, et depuis bientôt quatre ans, il travaille à Dijon au côté de William Frachot, chef doublement étoilé.

Son appellation du Sud-Ouest préférée : « Jurançon, une appellation qui produit avec autant de succès des vins secs que moelleux. Des vins avec une magnifique énergie et une gourmandise incroyable. Des vins fabuleux pour un sommelier car ils offrent des très nombreuses possibilités d'accord mets et vins. »

Son vin du Sud-Ouest coup de cœur : « Le Jurançon sec du domaine Camin Larredya, cuvée ''La Virada'' 2013. »

Commenter cet article