Coupe du jeune sommelier d'Europe : 17 candidats en course à Londres

Publié le par Jean Bernard

En l'absence de la représentante de la Lettonie, 17 jeunes sommeliers ont débuté la compétition ce dimanche à 15 h à Londres.  © Jean Bernard
En l'absence de la représentante de la Lettonie, 17 jeunes sommeliers ont débuté la compétition ce dimanche à 15 h à Londres. © Jean Bernard

Ce dimanche 9 octobre, à 15 h (heure anglaise) dix-sept jeunes sommeliers ont débuté les épreuves de la Coupe d'Europe du jeune sommelier. La troisième édition d'un concours créé par Châteaux & Domaines Castel afin de valoriser les jeunes talents de la sommellerie européenne.

Les candidats ont débuté par les épreuves écrites. Dans un premier temps, ils avaient à déguster, décrire et identifier un vin blanc et un vin rouge puis à identifier quatre eaux de vie et spiritueux, le tout en 25 minutes. Place ensuite à un questionnaire, jugé "concentré mais très costaud" par Romain Bourger (The Vineyard à Stockcross), le Français vainqueur de cette compétition en 2015 sous les couleurs du Royaume Uni. Enfin, le dernier atelier du jour, était une épreuve de service à boucler en quatre minutes.

"Le quart de finale ne s'achèvera que lundi matin avec un autre atelier pratique. Ensuite, nous ne conserverons que les six meilleurs pour la demi-finale qui suivra aussitôt et seuls les trois premiers disputeront la finale l'après-midi", explique Nicolas Clerc, Français responsable du comité technique.

Maxime Brunet en bonne compagnie

Sélectionné pour représenter la France, Maxime Brunet peut envisager cette épreuve comme une excellente préparation aux phases finales du concours du Meilleur sommelier de France qu'il disputera les 6 et 7 novembre prochain à Toulouse. Lui qui est devenu Meilleur jeune sommelier de France en 2013 se trouve en très bonne compagnie à Londres.

En effet trois sommeliers ayant participé au concours A.S.I. du Meilleur sommelier du monde 2016 en Argentine sont présents à Londres. Laszlo Angerman porte les couleurs de la Hongrie, Narimantas Miezys représente la Lituanie alors que Henrik Dahl Jahsen vient de Norvège. Ce dernier, faut-il le rappeler, s'était hissé en demi-finale à Mendoza. Performance qui fait de lui l'un des favoris de ce concours londonien.

Maxime Brunet (restaurant William Franchot à Dijon) porte les couleurs de l'Union de la Sommellerie Française.  © Jean Bernard

Maxime Brunet (restaurant William Franchot à Dijon) porte les couleurs de l'Union de la Sommellerie Française. © Jean Bernard

En avril dernier, à Mendoza, le Norvégien Henrik Dahl Jahnsen avait atteint la demi-finale du concours A.S.I. du Meilleur sommelier du monde. Il figure donc parmi les favoris à Londres.  © Jean Bernard

En avril dernier, à Mendoza, le Norvégien Henrik Dahl Jahnsen avait atteint la demi-finale du concours A.S.I. du Meilleur sommelier du monde. Il figure donc parmi les favoris à Londres. © Jean Bernard

Commenter cet article