Mondial des sommeliers 2019 : France et Belgique veulent organiser le concours

Publié le par Jean Bernard

Philippe Faure-Brac, Michel Hermet, Guillaume Deglise et Serge Dubs vont porter la candidature de la France. © Jean Bernard
Philippe Faure-Brac, Michel Hermet, Guillaume Deglise et Serge Dubs vont porter la candidature de la France. © Jean Bernard

Ce dimanche 5 juin, à Belgrade, les représentants des pays membres de l'Association de la Sommellerie Internationale seront réunis en assemblée générale. Une réunion dont l'un des éléments à l'ordre du jour aura une importance toute particulière puisqu'il s'agira de désigner le pays qui accueillera le concours A.S.I. du Meilleur sommelier du monde en 2019.

Depuis juillet 2014 et l'assemblée organisée à Reims, on sait que la France est candidate. Une volonté confirmée il y a un an, à l'occasion du salon Vinexpo, par Michel Hermet, le président de l'Union de la Sommellerie Française. Le dossier tricolore est donc ficelé depuis pas mal de temps, s'appuyant sur deux axes forts : en 2019, l'A.S.I. fêtera son 50e anniversaire et personne n'ignore que sa création a été actée en Champagne. 50 ans aussi que le premier Meilleur sommelier du monde a été sacré et il s'agit du Français Armand Melkonian.

L'autre atout français, moins sentimental, est la volonté exprimée par Guillaume Deglise, directeur général de Vinexpo, l'un des partenaires de l'A.S.I., de réunir les deux événements, la finale se disputant le jour de l'ouverture du salon. Une conjonction qui permettrait aux sommeliers représentant une soixantaine de pays de profiter ensuite du salon bordelais, véritable vitrine ouverte sur la viticulture mondiale.

Jusqu'à ces derniers jours, la candidature française était la seule officialisée. Mais depuis, la Guild des sommeliers de Belgique, par l'intermédiaire d'un mail en anglais de son président William Wouters, a décidé à son tour de déposer un dossier, s'appuyant sur le fait qu'il y à 50 ans, le premier concours avait eu lieu à Bruxelles. Mais un demi-siècle plus tard, c'est Anvers qui tiendrait la corde pour être le port d'accueil du concours.

Ce dimanche, chaque président défendra son projet avec l'espoir de recueillir la majorité des suffrages. Un choix que j'évoquerai en direct de Belgrade. A suivre donc...

Armand Melkonian, premier Meilleur sommelier du monde, était présent en Agentine pour suivre la 15e édition du concours A.S.I.. © Jean Bernard

Armand Melkonian, premier Meilleur sommelier du monde, était présent en Agentine pour suivre la 15e édition du concours A.S.I.. © Jean Bernard

Autour de William Wouters, la délégation belge qui accompagnait son candidat français au mondial, à Mendoza. © Jean Bernard

Autour de William Wouters, la délégation belge qui accompagnait son candidat français au mondial, à Mendoza. © Jean Bernard

Publié dans Sommellerie, VIN, con

Commenter cet article