Meilleur sommelier du monde : voici les premières épreuves

Publié le par Jean Bernard

Derniers instants de concentration avant le début de la compétition.© Jean Bernard
Derniers instants de concentration avant le début de la compétition.© Jean Bernard

Comme dans tout concours, le plus compliqué et stressant est souvent l'attente qui précède le début des épreuves. Pour les candidats du concours A.S.I. du Meilleur sommelier du monde, cette phase est terminée. A 8 h 30 (13 h 30 heure de Paris), après l'appel et l'attribution du numéro d'anonymat, ils sont entrés dans la salle aménagée pour accueillir les épreuves écrites. Le concours débutait et pour tous, à l'exception du candidat portugais dont l'arrivée à Mendoza s'avérait beaucoup plus compliquée que prévu en raison des conditions météo dans le ciel argentin, la matinée allait être chargée.

A leur entrée dans les salles, les 60 autres sommeliers découvraient un verre de vin blanc et un verre de vin rouge ainsi que quatre verres de couleur noire. En 20 minutes, ils devaient procéder à la description organoleptique de chacun des deux vins ainsi qu'à leur identification. Puis, en quatre minutes il avaient à donner le type de produit ainsi que le nom de chacun des quatre alcools ou liqueurs servis dans ces fameux verres opaques.

L'avis de David Biraud

Pour David Biraud, le vin blanc avait la caractéristiques d'un sauvignon du sancerrois et le rouge d'un pinot noir des Etats-Unis, région de Sonoma.

Dans l'ordre, il avait ensuite identifié une vodka, un rhum blanc des Caraïbes, une tequila (« elle était très marquée... »), et un spiritueux à l'arôme de citron (« c'est celui des quatre qui m'a posé quelques soucis »).

Une pause de quinze minutes suivait avant 1 h 30 de travail, toujours par écrit, sur le questionnaire. Au total, ce juge de paix de la première phase de sélection proposait 60 questions dont certaines avec plusieurs entrées.

Après la photo officielle et le déjeuner, les candidats doivent se retrouver dans l'après-midi pour un atelier qui conclura ce quart de finale.

Commenter cet article

Pateux 17/04/2016 10:50

Et quel etaient les vins et la proposition de David ?

Jean Bernard 21/04/2016 15:15

Pardon pour la réponse tardive. David pensait sauvignon du sancerrois et pinot noir de Sonoma. C'était chardonnay du Chili et pinot noir allemand

Sergio 16/04/2016 22:06

Peut être c'est du mezcal et pas de tequila. Donc c'est pas si facile

Jean Bernard 17/04/2016 05:12

Vodka, rhum et tequila : 3 sur 4 pour David Biraud !