Meilleur sommelier du monde : l'atelier de service expliqué en vidéo

Publié le par Jean Bernard

Meilleur sommelier Asie-Océanie 2015, le Japonais Hiroshi Ishida a choisi de présenter les deux bouteilles à son client. © Jean Bernard
Meilleur sommelier Asie-Océanie 2015, le Japonais Hiroshi Ishida a choisi de présenter les deux bouteilles à son client. © Jean Bernard

Samedi, une seule épreuve attendait les 60 candidats du concours A.S.I. du Meilleur sommelier du monde réunis à Mendoza (Argentine). Un atelier de service à accomplir en quatre minutes chrono.

En soi, rien d'extraordinaire pour un professionnel du vin habitué à servir rapidement les clients de son restaurant. Sauf que là, bien entendu, se cachaient quelques pièges capables de faire la sélection.

Trois candidats passaient simultanément et se retrouvaient face à deux clients. L'hôte principal demandait à se faire servir une bouteille de champagne Moët & Chandon.

Premier piège : dans la vasque à champagne se trouvaient quatre bouteilles, deux non millésimés et deux du même millésime. Certains ont choisi la plus belle bouteille aussitôt refusée par le client qui avait prévu le champagne le plus simple en guise d'apéritif. D'autres faisaient le bon choix et enchaînaient avec le service. Enfin, il y a ceux qui revenaient vers le client afin de lui demander de préciser son choix. C'était de toute évidence la bonne formule.

Deuxième piège : les verres à pied déjà sur la table avaient déjà été utilisés pour boire de l'eau malgré la présence de gobelets. Il fallait donc les enlever et en déposer d'autres devant les clients.

Enfin, si le candidat n'avait repéré aucun de ces pièges, le dernier était celui imposé par le chronomètre...

Le Français du Royaume Uni, Eric Zwiebel, était jugé par Andreas Larsson avec qui il était en finale du Mondial 2007, à Rhodes alors que le candidat français David Biraud retrouvé Paolo Basso derrière lequel il avait fini second du concours Europe en 2010.. © Jean Bernard
Le Français du Royaume Uni, Eric Zwiebel, était jugé par Andreas Larsson avec qui il était en finale du Mondial 2007, à Rhodes alors que le candidat français David Biraud retrouvé Paolo Basso derrière lequel il avait fini second du concours Europe en 2010.. © Jean Bernard

Le Français du Royaume Uni, Eric Zwiebel, était jugé par Andreas Larsson avec qui il était en finale du Mondial 2007, à Rhodes alors que le candidat français David Biraud retrouvé Paolo Basso derrière lequel il avait fini second du concours Europe en 2010.. © Jean Bernard

Soixante candidats ont disputé les premières épreuves de sélection ce samedi 16 avril à Mendoza. © Jean Bernard

Soixante candidats ont disputé les premières épreuves de sélection ce samedi 16 avril à Mendoza. © Jean Bernard

Publié dans concours, Sommellerie, VIN

Commenter cet article