Meilleur sommelier de France : ils veulent devenir grands !

Publié le par Jean Bernard

Jean-Baptiste Klein, Maxime Brunet et Pierre Jacob figurent parmi les favoris pour une place en phase finale. © Jean Bernard
Jean-Baptiste Klein, Maxime Brunet et Pierre Jacob figurent parmi les favoris pour une place en phase finale. © Jean Bernard

Ce lundi 29 février, plus de cinquante sommeliers dont certains travaillant à l'étranger vont disputer, à Lyon, la sélection pour le concours 2016 du Meilleur sommelier de France. Les épreuves permettront de retenir les dix meilleurs qui se retrouveront, à la fin du mois de septembre, dans le Beaujolais puis à Toulouse les 6 et 7 novembre pour la demi-finale et la finale.

On ne va pas s'essayer ici au jeu des pronostics mais simplement constater que le niveau sera obligatoirement très relevé avec notamment la présence des trois derniers vainqueurs du concours du Meilleur jeune sommelier de France - Trophée Duval-Leroy : Jean-Baptiste Klein (Le clos des sens à Annecy), Maxime Brunet (Restaurant William Frachot à Dijon) et Pierre Jacob (Cave Augé à Paris). Titrés chez les jeunes, ils ont envie de l'être aujourd'hui chez les "grands". Ils imiteraient ainsi Jonathan Bauer-Monneret (Spring à Paris) qui a confirmé la victoire enregistrée à Vertus en 2009 par la conquête du titre supérieur à Beaune, il y a presque 18 mois.

Auparavant, ils sont nombreux à avoir réalisé ce doublé : Philippe Faure-Brac (1984 et 1988), Franck Thomas (1995 et 2000), Richard Bernard (1996 et 1997), Dominique Laporte (1997 et 2004), David Biraud (1998 et 2000), Pascal Leonetti (2003 et 2006) et Manuel Peyrondet (2005 et 2006).

Bien entendu, d'autres habitués des phases finales des concours auront la même motivation. Sans oublier les inévitables et savoureuses surprises qui révèlent de nouveaux talents.

Verdict dans quelques heures...

Publié dans con, Sommellerie, VIN

Commenter cet article