Sommellerie française : un candidat pour succéder à Michel Hermet

Publié le par Jean Bernard

Dans la vigne de Montmartre, la famille de la sommellerie réunie autour de son président. © Jean Bernard
Dans la vigne de Montmartre, la famille de la sommellerie réunie autour de son président. © Jean Bernard

Dans le cabaret "Chez ma cousine" transformé en salle d'assemblée, l'Union de la Sommellerie Française a conclu son escapade à Montmartre par une réunion très studieuse.

Rapport moral par Michel Hermet, financier par Jean-Pascal Paubert, sur l'activité des concours par Fabrice Sommier et diverses communications assurées par Gisèle Marguin (communication) et David Biraud (commission jeunesse) ont permis de juger de la bonne santé de l'association. Tout cela a souligné, également, la volonté d'évoluer même si Michel Hermet a regretté que les choses n'aillent pas assez vite depuis les Etats généraux de la sommellerie tenus à Nîmes, en janvier dernier. "Mais l'essentiel est dans le réveil des consciences" a souligné le président de l'UDSF.

Certains aspects semblent cependant en bonne voie à l'image de l'écoute nouvelle et attentive proposée aux partenaires de l'Union qui souhaite les réunis au sein d'un club. Il en est également ainsi pour l'organisation d'une journée de rencontres dans le vignoble dont le but est, notamment, d'intégrer plus largement les jeunes sommeliers, qu'ils soient en formation ou déjà entrés dans la vie active. Celle-ci, prévue le 20 juin prochain, se déroulera dans le vignoble champenois ainsi qu'en a manifesté l'intention de président régional Eric Arnaud.

Les grands rendez-vous 2016

L'année 2016 ne sera pas aussi chargée en termes de concours que 2015. Cependant, Fabrice Sommier a livré le calendrier des grands rendez-vous. Pour une fois, Lyon volera la vedette à la capitale en accueillant la sélection pour le Meilleur sommelier de France le 29 février puis, le lendemain les épreuves de la certification A.S.I. ainsi que la sélection française pour le concours 2017 (Autriche) du Meilleur sommelier d'Europe.

En Midi Pyrénées, le 7 novembre, on connaîtra le nom du nouveau Meilleur sommelier de France.

Philippe Faure-Brac candidat !

Le lendemain, mardi 8 novembre, Michel Hermet présidera sa dernière assemblée générale. Il passera ensuite la main au terme de ses deux mandats. Afin de se tourner vers l'avenir, il a en quelque sorte lancé un appel à candidature. Une seule main s'est levée, celle de Philippe Faure-Brac qui est donc, pour l'instant, le seul désireux de briguer les suffrages des membres de l'UDSF.

Autour de David Biraud, une quinzaine de jeunes sommeliers issus des différentes associations régionales de l'UDSF. © Jean Bernard

Autour de David Biraud, une quinzaine de jeunes sommeliers issus des différentes associations régionales de l'UDSF. © Jean Bernard

© Jean Bernard

© Jean Bernard

© Jean Bernard

© Jean Bernard

Commenter cet article