Et on s'éclate à Palavas !

Publié le par Jean Bernard

Hélène et Paul Courtaux régalent face à la mer. © Jean Bernard
Hélène et Paul Courtaux régalent face à la mer. © Jean Bernard

Révélé en Lozère, sur l’Aubrac (La Chaldette), puis confirmé à Pézenas (L’entre pots), Paul Courtaux a finalement rallié le littoral pour débuter une nouvelle aventure en cuisine. Faute de pouvoir créer son propre restaurant il a repris le Saint-Georges, idéalement situé face à la mer et juste à côté du casino. Mais sans un réel savoir-faire un bon emplacement n’est rien. Heureusement, ce Montpelliérain ne manque ni de qualités ni d’envie de bien faire.

Dans une salle colorée et baignée de soleil, même en plein hiver, il dépoussière le style du lieu sans tout bousculer. Comme il a investi dans un serveur automatique de vin au verre, ce cuisinier qui a aussi décroché une mention complémentaire sommellerie, propose de profiter d’une offre appétissante de tapas élaborées par ses soins. « Le vin au verre et des petits plats à partager, cela facilite l’échange ! » En version apéritif très gourmand, cela donne des couteaux relevés d’ail et cuit à la plancha, des petits blinis farcis au boudin, de la tête de veau accompagnée d’une gribiche et des cuisses de caille à déguster avec les doigts… L’Entre nous selon Valensac (2012) est taillé sur mesure pour ce genre de divertissement gourmand.

Mais on peut creuser un peu plus en profondeur l’offre. Et aux formules carrément sympas du déjeuner, Paul Courtaux, ajoute un menu (31 €) qui tient le même cap. On peut alors craquer pour l’effilochée de raie en salade de pomme de terre et granny-smith et se laisser emporter par la précision de cuisson et la saveur du dos de cabillaud épais proposé sur un risotto à la sauce crustacée légèrement anisée. Dans une sélection de vins exclusivement régionaux, le Domaine de l’Hermas (2012) constitue un accord réussi. Les amateurs ne résisteront pas au fondant au chocolat inspiré par une grand-mère gâteau et accompagné de noisettes torréfiées.

Une escale que Hélène, Mme Courtaux à la ville, et une équipe tout à fait dans l’esprit du lieu, savent eux aussi rendre agréable. La preuve, Michelin a promu le lieu au rang des Bonnes petites tables, celles-là même qui peuvent se féliciter d'avoir obtenu un Bib gourmand en ce début d'année.

Le Saint-Georges, rive droite, 4 Bd du Maréchal Foch, 34250 Palavas-les-Flots.

04 67 68 31 38.

Et on s'éclate à Palavas !

Commenter cet article